la prévention solaire

Page réalisée par Alain HELUWAERT
docteur en médecine, médecin du sport
mise à jour le 02/12/2007

Le soleil joue un rôle important dans notre vie et participe à notre bien-être physique et moral. Il aide également notre corps à se maintenir en bonne santé : quelques minutes de soleil par jour permettent la fabrication de la vitamine D, essentielle pour les os. La lumière naturelle régule les rythmes veille-sommeil et les sécrétions de neuromédiateurs bénéfiques au moral.

Les risques
L’excès de soleil est nocif : une exposition excessive à ses rayons ultraviolets (UV) est dangereuse pour la peau et pour les yeux.
• À la suite immédiate d’une exposition, il peut être à l’origine de coups de soleil, de réactions allergiques ou de problèmes de vue.
• À long terme, une exposition excessive accroît les risques :
- pour la peau :
le soleil accélère le vieillissement et peut entraîner des cancers cutanés tels que les mélanomes.
Les mélanomes ressemblent à des grains de beauté anormaux qui peuvent se situer sur n’importe quelle partie du corps. Ces cancers, de plus en plus fréquents, peuvent être guéris s’ils sont traités à un stade précoce.
- pour les yeux :
les rayons du soleil favorisent l’apparition de cataractes et d’atteintes graves de la rétine.
En France métropolitaine, du fait de la position de la Terre par rapport au soleil, les rayons solaires sont très forts de début mai à fin août. Contrairement aux idées reçues, l’intensité des rayons ultraviolets du soleil n’est pas liée à la sensation de chaleur et les rayons peuvent être très forts lorsqu’il y a des nuages, du vent ou de la neige.
Dans nos pratiques, la réverbération due à l'eau majorent leur intensité.
L'âge d'exposition est un facteur de risque supplémentaire : une exposition excessive dans l'enfance est un facteur de risque majeur pour les mélanomes.
Une peau claire prenant mal le bronzage, les sujets roux, ceux ayant des antécédants familiaux de cancer cutané doivent être particulièrement vigilants.

Moyens de prévention
Protéger sa peau
Les crèmes solaires ont une action limitée dans le temps et nécessitent des couches épaisses pour être efficaces.
Pour le pagayeur, le vêtement est seul moyen de protection vraiment efficace : choisir des maillots hydrophobes et des anoraks à manches longues, porter une coiffure protectrice (bob, casquette, casque avec visière).
Il faut savoir surveiller sa peau, s'inquiéter d'une lésion cutanée qui apparaît, évolue, ne guérit pas et consulter facilement son médecin traitant ou un dermatologue.

Protéger ses yeux
La rétine et le cristallin souffrent du soleil que se soit de façon aigue (ophtalmie) ou chronique (cataracte, possiblement DMLA). Il est conseillé de porter des verres solaires : teinte d'intensité 4 en mer et sur plan d'eau, 2 à 3 en rivière sportive du fait de transitions ombre-soleil pouvant être gênantes à la navigation. Des verres photochromiques peuvent être utiles dans ces conditions, mais ils sont habituellement insuffisants en mer et sur plan d'eau.

une brochure de l'INPES: http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/670.pdf

 imprimer la page - page d'accueil avec index